Les dernières news de SNEPAT FO


21 octobre 2015

DELEGUE(E)S DU PERSONNEL, un rôle clé pour un dialogue social constructif

L’unectour/snepat-FO vient d’éditer un document sur les délégué(e)s du personnel, leurs rôles, leurs statuts et les évolutions de la fonction pour les organismes sous convention 3175

Si vous souhaitez recevoir ce document en un ou plusieurs exemplaires, vous pouvez nous donner votre adresse postale et nous nous ferons un plaisir de vous le transmettre

secretariat-general@snepat-fo.fr

Merci

Mots clés : , , , ,

4 décembre 2014

Augmentation du point en 2015

Suite à la Commission mixte paritaire du 2 décembre, voici les décisions concernant le point

0.3% au 1er janvier 2015

0.15% au 1er juillet 2015

16 février 2013

Il ne s’agit pas de baisser les bras !

Bien qu’ayant communiqué à plusieurs reprises sur les raisons des changements dans le fonctionnement de notre syndicat advenus en 2012, il semble nécessaire de souligner l’intérêt pour les salariés des organismes de tourisme de conserver  leur engagement dans le seul moyen de faire valoir leurs droits : le syndicat.
En 2011 (en fait dès 2008) la commission paritaire nationale mixte qui fait vivre la Convention Collective Nationale des Organismes de tourisme et négocie son évolution, était  composée des Fédérations d’employeurs (FNCRT, RN2D/SLA, FNGDF) et des syndicats (désignés comme représentatifs  par la direction du travail) que sont la CFTC, la CGC-CFE, la CFDT, la cgt-F.O., l’UNECTOUR. (La CGT n’est jamais présente, l’UNSA, la FEN, SUD etc… n’ont jamais été demandeurs et n’apparaissent pas représentatifs dans notre branche). Le panorama du collège salarié était donc composé d’un syndicat catégoriel, un confessionnel, un politique, un d’indépendance douteuse… je vous laisse coller les étiquettes. Seul le secrétaire général de F.O. ne s’est pas positionné lors des élections nationales et n’a pas signé l’accord d’aout 2008 sur les nouvelles clauses de la représentativité syndicale qui ont amené l’UNECTOUR à se rallier à une grande centrale et à ne pas apparaître dans les choix des élections (novembre 2012)  proposées aux salariés des T.P.E.
F.O. ressort 3ème dans les statistiques  finales sur les 10% de votants (en moyenne).
Notre choix était donc équilibré ; il ne s’agit pas de baisser les bras : Qui peut discuter avec les employeurs des organismes de tourisme (eux-mêmes clamant leur dépendance aux collectivités locales) si ce n’est une organisation syndicale ? Les menaces sur la Convention Collective au niveau de la branche et sur le code du travail existent vraiment. Ne nous laissons pas étouffer.
Toutes les bonnes volontés sont bienvenues : manifestez vous !
Alain Daguier

Mots clés : , , , ,

14 octobre 2012

Bienvenue au SNEPAT FO section tourisme (ex UNECTOUR)

Une « Bonne » année 2013….

Décisions prises concernant l’augmentation du point en 2013 :
+0.3% en janvier
+0.3% en juillet
Unectour/Snepat-FO n’a pas souhaité signer cet accord qui est bien trop en dessous des objectifs de revalorisations salariales fixées par la convention et attendues par les salariés.

17/01 Envoi des appels à cotisation 2013 – l’UNECTOUR/SNEPAT-FO compte sur vous. Si vous n’avez rien reçu, n’hésitez pas à revenir vers nous

29/01 et 19/03 : les prochaines CNMPP, commissions paritaires pendant lesquelles sont discutés les principaux articles et avenants de notre convention. Unectour/Snepat-FO est présent

Editorial du président UNECTOUR,  Alain Daguier

L’année 2012 a vu la mise en oeuvre des dispositions votées en 2011 en A.G. de l’UNECTOUR, puis en A.G. du SNEPAT/FO., concernant la fusion de notre syndicat de branche (Organismes de Tourisme) avec le syndicat SNEPAT qui représente une douzaine de branches du secteur associatif et les organismes internationaux.

Celui-ci est attaché à la Fédération des Employés et Cadres, elle-même partie de la Confédération F.O. Si l’articulation et les engrenages des différentes structures syndicales au sein de la confédération F.O. peuvent vous paraître touffues, augurons que dans quelque temps vous trouverez certainement les voies d’une intégration individuelle dans ce tissu syndical.

Afin de vous y aider, nous mettons en place des moyens d’information renforcés, dont le journal papier et le blog sont des pièces importantes. Ce rapprochement de l’UNECTOUR avec une confédération « généraliste » a été opéré compte tenu de l’indépendance et la neutralité affichées par le syndicat F.O. qui correspondent aux critères ayant présidé à la création de l’UNECTOUR, en vue des nouveaux critères de représentativité applicables en 2013.

Il nous faut dès maintenant le vivifier en renforçant les échanges d’expériences et en trouvant les moyens de résister aux pressions diverses amenant à la destruction ou à la dégradation de nos emplois. La grande majorité des structures de tourisme d’accueil sont des petites et très petites entreprises qui n’ont pour seule référence que les accords de branche à appliquer à leur politique de gestion personnel. D’où l’importance de maintenir un rapport étroit avec les commissions nationales qui débattent, notamment, des conditions de rémunération de notre branche (CCN 3175).

A cet égard je vous confirme que le président de l’UNECTOUR est délégué par le bureau du SNEPAT (dont il fait désormais partie) pour vous représenter à la Commission Paritaire Nationale Mixte (CPNM), en binôme avec un autre administrateur de l’UNECTOUR. Nous n’avons donc pas été occultés par la fusion, au contraire, nous y trouverons des ressources complémentaires.

3 délégué(e)s sont désignés pour 2012
Alain Daguier, Carole Achard, Patrick Tresse

Les chantiers ouverts en C.P.N.M. (Commission paritaire mixte) sont les mêmes depuis plusieurs années déjà, différents avenants à la convention ont été signés et d’autres sont « en souffrance », le mot est bien adapté. Une étude approfondie de nos métiers du tourisme a été menée par le cabinet Orizon, diligenté par la CPNEFP (Commission Permanente Nationale des Emplois et de la Formation Professionnelle). Il conviendrait que les partenaires sociaux se l’approprient et que les futurs plans de formation prennent en compte les formulations novatrices de cette étude en matière de compétences et de fonctions constatées sur le terrain. Nous y veillerons.

Sur le plan pratique nous tachons de mettre en place :

- un blog appuyé sur un site web de qualité qui vous permettent d’être informés le plus rapidement possible des évolutions sociales au sein de la branche – un envoi régulier du journal SNEPAT/Info

– un éclaircissement sur les moyens d’accéder localement à une aide à la défense des salariés du tourisme, démultipliée par notre accord avec la confédération syndicale F.O.

– une assistance aux Délégués du Personnel et délégués syndicaux, y compris par l’accès à des stages de formation à l’intention des représentants du personnel.

N’hésitez pas à nous contacter et à faire connaître à vos voisins le nouveau potentiel de défense des salariés porté par l’alliance SNEPAT/FO/UNECTOUR.

Mots clés : , , ,

16 février 2013

Augmentation du point en 2013

Décisions prises concernant l’augmentation du point en 2013 :
+0.3% en janvier
+0.3% en juillet
Unectour/Snepat-FO n’a pas souhaité signer cet accord qui est bien trop en dessous des objectifs de revalorisations salariales fixées par la convention et attendues par les salariés.

Décisions prises concernant l’augmentation du point en 2013 :+0.3% en janvier+0.3% en juilletUnectour/Snepat-FO n’a pas souhaité signer cet accord qui est bien trop en dessous des objectifs de revalorisations salariales fixées par la convention et attendues par les salariés.

Mots clés : ,

16 février 2013

Prochaines dates à noter

14 octobre 2012

Rapprochement UNECTOUR/FO-SNEPAT : un défi social

 UNECTOUR et FORCE OUVRIERE, organisations syndicales de salariés négociant la convention collective nationale des Organismes de tourisme, ont décidé d’unir leurs forces pour témoigner de la pauvreté du dialogue social au sein de notre branche professionnelle (décision et modalités prises en AG UNECTOUR le 19 avril 2011)

 La Convention collective nationale des organismes de tourisme fixe les règles du jeu de la relation sociale au sein des entreprises de notre secteur. Sa mise à jour au regard des textes législatifs comme son évolution, garantissent juridiquement tant pour les salariés, les directions que pour les élus de ces organismes, la relation au travail.

 Depuis l’émergence de notre convention collective nationale, nombreuses ont été les délégations patronales à se succéder. Chacune avec la volonté de révolutionner ce que la précédente avait initiée.

 Aujourd’hui, malgré une réelle amélioration des rapports collège salariés/collège employeurs, nous sommes loin de pouvoir nous réjouir des résultats obtenus. Nos textes conventionnels ont pris du retard dans la mise en œuvre d’un certain nombre de textes législatifs : voir l’ « égalité Homme/Femme » dans espace téléchargements.

 Au plan économique, le raisonnement exclusivement « budget subventionné » qui prédomine de la part du collège des employeurs dans les discussions paritaires empêche toute avancée avec les syndicats de salariés. Les organisations syndicales de salariés revendiquent des accords salariaux pluriannuels permettant aux acteurs locaux une meilleure lisibilité des budgets sur lesquels s’établissent les subventions à nos organismes.

Heureusement ce dialogue n’a pas été rompu et survit au sein de la Commission Paritaire Nationale (encore Mixte grâce à la participation d’un délégué du ministère du Travail). Mais pour combien de temps ?

 Nos organisations syndicales sont les derniers interlocuteurs possibles dans un réseau dispersé et constitué pour le principal, de Très Très Petites Entreprises.

 Du côté Employeurs, toutes les Fédérations ne se sont pas constituées en syndicat ce qui ne facilite pas le fonctionnement de l’ensemble du collège « employeurs » et pose le problème de leur représentativité.

 Sont elles réellement représentatives des institutions qui soutiennent les structures d’accueil touristiques, dépendantes que sont ces structures des décisions de subventions de fonctionnement annuelles accordées ?

 La mise en œuvre d’études et de commissions de travail pour traiter les sujets soumis aux négociations en Commission Paritaire Nationale est rendue difficile par le manque de moyens de celles-ci.

 Le Collège des Salariés a proposé à de multiples reprises de financer le paritarisme par une cotisation de toutes les structures d’accueil ou de promotion touristique. En vain, mais la question a-t-elle été posée aux structures ?

 Pour qu’un dialogue adulte puisse s’instaurer durablement, il est nécessaire que les partenaires s’en donnent les moyens de fonctionnement et d’indépendance.

C’est un défi qu’UNECTOUR et FORCE OUVRIERE vous proposent de relever.

 Chantiers :

 Un compte épargne-temps a été institué dans notre branche, permettant un accès direct sans recours à un accord d’entreprise.

 L’égalité hommes-femmes

L’avenant à la CCN signé en 2011 est insuffisant ; il ne prévoit aucun plan de rééquilibrage afin de réduire les écarts de salaires, d’améliorer la mixité des emplois, d’offrir le même accès aux promotions. Le 29 novembre 2011, la cabinet Orizon a présenté à la Commission Paritaire Nationale et aux AGEFOS-PME les résultats de l’étude : cartographie et référentiel des activités / responsabilités des Organismes de Tourisme.

La formation professionnelle et continue

Au plan national, c’est une commission ad hoc qui traite de ce sujet, en rapport avec l’OPCA désignée jusqu’en 2012, AGEFOS-PME. La réforme de la Formation professionnelle continue mutualise totalement les plans de formation des entreprises de moins de 50 salariés au sein de notre OPCA… Quid des entreprises qui géraient leur plan de formation ?

 La convention collective/grille de qualification

La CCN 3175 est en cours de réactualisation rédactionnelle, sur la forme, et le collège employeurs prépare des demandes de modification sur le fond. Une commission se réunit pour réaliser une refonte de la grille des qualifications, avec l’expérience acquise depuis l’application de la « nouvelle » convention collective.

 Les guides

Depuis des années et après de très nombreuses réunions, aucun accord n’a pu être conclu. Le curseur (ou plutôt la pierre d’achoppement) se situe entre la durée de vacation (aujourd’hui 2h minimum payées) et le salaire horaire. Les discussions sont maintenues, le type de contrat étant en passe d’être défini (CDII ou CDD d’usage).

 La prévoyance

La branche des organismes de tourisme n’a pas encore désigné d’institution … Le coût répercuté aux entreprises est variable suivant les régions, les situations d’entreprises (ayant eu ou non des sinistres déclarés)…

 L’évolution des salaires

Le dialogue a le mérite d’exister mais les discussions sur l’évolution des salaires sont difficiles : imprévision, incapacité à négocier la valeur du point sans s’arc-bouter sur la position (hétérogène) des collectivités locales vis-à-vis de leurs fonctionnaires, constituent les obstacles permanents disposés par le collège des employeurs, la crise économique servant de paravent à l’immobilisme.

 Le paritarisme

Aujourd’hui : Etudes, réunions, fonctionnement administratif et comptable des réunions paritaires sont à la charge des structures employeurs. Dans les faits ce sont les structures qui ont un élu avec délégation nationale qui sont pénalisées.

Demain : Le collège salariés souhaite « mutualiser » cette charge sur l’ensemble des entreprises de notre secteur d’activité. Ainsi c’est le réseau qui participe et aide au fonctionnement du paritarisme, dans un souci d’équité.

Une projection financière peut être faite amenant le coût relatif de cette charge patronale à moins de 0,1% des salaires bruts. Les syndicats sont ouverts à toute discussion à ce sujet qui engage la survie du fonctionnement de la branche des organismes de tourisme.

Mots clés : , , , , , , ,

13 octobre 2012

Comment et pourquoi nous rejoindre ?

Quel est le rôle de UNECTOUR/SNEPAT-FO ?

Au plan des droits des salariés :
Elément moteur de la commission paritaire nationale, il entretient avec le collège patronal qui regroupe tous ces organismes du tourisme, un dialogue constant, pour établir la base des rapports qui doivent exister entre employeurs et employés. C’est l’actualisation permanente de la convention collective (voir rubrique téléchargements).

Au plan des salaires : 
Selon la disposition de la convention collective, au terme prévu, la commission paritaire nationale, ou siège l’UNECTOUR/SNEPAT-FO, se réunit pour examiner la valeur du point d’indice et ajuster celle-ci à la réalité. C’est dire qu’en la matière on ne peut être plus vigilant.

 Au plan de la défense des salariés :
 Un Service contentieux permet aux adhérents d’obtenir une assistance juridique sérieuse pour tous les problèmes qui peuvent intervenir dans leur relation de travail, interpréter les dispositions de la convention collective, faire valoir leur droits, etc… Ce service traite depuis des années des dizaines de dossiers dont la moitié par solution amiable ( l’objectif n’étant pas la recherche de l’affrontement avec les employeurs), l’autre moitié faisant objet de décisions de justice, généralement très favorable aux salariés.
Les difficultés n’arrivent pas qu’aux autres…
Le rapprochement avec SNEPAT-FO nous apporte dans ce domaine des compétences complémentaires, une aide encore plus efficace et le recours à des services spécialisés.
Une bulletin trimestriel Snepat Infos est envoyée à chaque adhérent ; elle reprend les grands sujets d’actualités des salariés et du syndicat.
Des formations sont également mises en place pour les délégué(e)s du personnel.

Qui peut adhérer ?
 Tous les salariés ( cadres et non-cadres) des organismes de Tourisme à but non lucratif, c’est-à-dire les personnels de la FNOTSI, FNCRT, FNCDT, de Gîtes de France, des CDT, CRT, OTSI, FROTSI, UDOTSI, Loisirs Accueil, Services Congrès intégrés dans l’un ou l’autre de ces organismes ainsi que les guides et accompagnateurs.

Comment nous rejoindre ?

- en téléchargeant notre bulletin d’adhesion

- en contactant un des représentants UNECTOUR unectour@orange.fr

- en envoyant un mail à Evelyne Devillechabrolle, qui est permanente au siège SNEPAT/FO à Paris secretariat-general@snepat-fo.fr

 

Joignez vous à ceux qui se sont déjà engagés

et battez le rappel pour que toujours plus unis, nous soyons plus forts.

Mots clés :